Café de spécialité : un café bien élevé

Au moment de boire son café, on en oublie souvent que cette boisson (qu’on pourrait qualifier de vitale) est à l’origine une plante !

On te voit venir : “est-ce que mon café compte dans les 5 fruits et légumes conseillés par jour ?”... on va fermer les yeux là dessus 🤫

Plus sérieusement, j’ai trouvé ça plus intéressant de te parler de l’origine de nos superbes grains de café.

Place à un peu de botanique pour en apprendre plus sur le café.


arbuste - caféier - café de spécialité

Caféier, le fameux arbuste

Le caféier est donc un arbre fruitier faisant partie de la catégorie des Rubiacées et du genre de Coffea.

Il vit une cinquantaine d’années mais ne produit ses premiers fruits qu’au bout de 3 à 5 ans.

Le caféier est cultivé dans environ 70 pays du monde, en Amérique Latine, en Afrique, en Asie ou encore en Océanie.

Il existe plusieurs variétés de caféiers mais seulement deux sont majoritairement cultivées, de leurs noms scientifiques Coffea arabica (Arabica) et Coffea canephora (Robusta).

Dans le café de spécialité, c’est le Coffea arabica qui reste l'espèce très largement privilégiée.


Le saviez-vous? 🤓

  • Les cerises mûrissent en neuf à onze mois

  • Un arbuste produit en moyenne 2,5kg de cerises par an dont on extrait 500gr de café vert soit 400gr de café torréfié


Des conditions de roi pour notre caféier

Pour bien grandir et être bon, le café a des exigences bien particulières, tu vas vite comprendre.


Originaire d’Ethiopie, où il pousse à l’état naturel depuis des millions d’années, le caféier trouve les meilleures conditions climatiques sous les tropiques.

Ces zones aux conditions les plus favorables à son développement sont caractérisées par un climat chaud et humide, une alternance de pluies abondantes et de saisons plus sèches, ainsi qu’une température comprise entre 15 et 30°C.


Autre critère important pour nos Arabicas : l’altitude, comprise entre 800 mètres à plus de 2000 mètres avec si possible un emplacement ombragé.

Là où la biodiversité a énormément à donner, les plantations sont le plus souvent exploitées en agroforesterie et sans produit chimique … un vrai petit paradis pour nos caféiers.


L’agroforesterie, qu’est ce que c’est ?

Cela consiste à reconstruire un écosystème le plus autonome possible, où chaque espèce végétale est cultivée de manière réfléchie et joue un rôle spécifique dans l'équilibre de la plantation.


Puis viennent les fruits du caféier …

Comme beaucoup de fruits, ceux du caféier ne mûrissent pas tous en même temps et changent progressivement de couleur, passant du vert au rouge.

Cultivées dans des terroirs uniques et avec la plus grande des attentions, seules les cerises arrivées à pleine maturité sont récoltées à la main.

Ces cerises sont ensuite minutieusement triées, c’est la sélection “zéro défaut” pour notre café de spécialité.


Le saviez vous ? 🤓

Comme tout arbre le caféier produit des fleurs. Les fleurs blanches de caféier sentent super bon, malheureusement leur durée de vie est très très courte. Elles éclosent au petit matin pour s’éteindre le soir même.


Prochaine étape, le “traitement” : voie sèche, voie lavée, honey process … Oulala ça va trop vite là !

J’aurai l’occasion d’aborder cette étape importante dans un prochain article détaillé.

Maintenant les grains de café “verts” sont prêts à être exportés, puis torréfiés, et moulus, et extraits …


Chaque étape compte dans le café de spécialité !


Continue à suivre le blog, je te dirai tout en détails… 😉


Leïla


Posts récents

Voir tout